Un projet d’architecture est défini par un déroulement précis avec des étapes importantes. Vous êtes architecte et vous souhaitez réaliser votre mission correctement ? Vous souhaitez faire appel à un architecte pour votre projet de rénovation ou de construction ? Voici les différentes phases d’un projet d’architecture.

 

Phase 1 : Analyser le projet

Le client doit exposer son projet à l’architecte. Ce dernier est ensuite amené à comprendre les contraintes et les envies du client. L’architecte doit ensuite mener des recherches de tendances, d’axes de création en s’inspirant des besoins et désirs du client, des lieux similaires et de son expertise. Cette étape n’est pas forcément montrée au client.

 

Phase 2 : Effectuer un état des lieux

Si le projet d’architecture concerne un lieu existant, un état des lieux doit être fait par l’architecte. En effet, il se doit de prendre toutes les mesures du lieu : des pièces, des hauteurs, des ouvertures, des façades, etc. L’architecte doit prendre en note tout ce que contient le lieu : la nature des matériaux, les éléments à conserver, ceux à supprimer. En effet, par exemple, si le lieu a des poutres apparentes, cela peut être un atout dans le projet. L’architecte doit également prendre toutes les photos possibles.

 

Phase 3 : Réaliser des esquisses (ESQ)

Cette étape permet à l’architecte de montrer au client qu’il a bien compris son projet et qu’il a respecté ses contraintes et ses envies. Les esquisses permettent également de présenter rapidement le projet au client et la finalité que celui-ci pourrait donner. Il est important de ne proposer que deux ou trois esquisses à ce stade.

 

Phase 4 : Constituer le dossier avant-projet sommaire (APS)

Le dossier APS est l’une des étapes les plus importantes. En effet, elle permet de réaliser sur plan tous les volumes et la composition générale. Cela permet également de proposer un calendrier de réalisation et d’établir une estimation provisoire du coût prévisionnel des travaux. Le dossier APS reprend les esquisses qui ont été choisies par le client à l’étape précédente, en y ajoutant ou supprimant les éléments demandés. L’APS permet d’aller plus loin dans le détail en proposant des couleurs, des matières, des matériaux, du mobilier, etc. Le dossier avant-projet sommaire est souvent présenté en 3D ou à l’échelle 1/100 ou 1/50. À cette étape, un seul projet est présenté, il peut toutefois être accompagné de plusieurs variantes.

 

Phase 5 : Validation de l’avant-projet définitif (APD) et projet de conception générale (PRO)

Après validation de l’APS, un dossier APD et PRO est proposé aux clients. Ce dossier permet d’arrêter en plans les dimensions du projet et son aspect. Il permet également de définir les principes constructifs, les matériaux et les installations techniques. Une estimation définitive du coût prévisionnel des travaux et un descriptif du déroulement des travaux sont alors proposés au client. À cette étape, les modifications sont toujours possibles. Cependant, il n’est plus temps de revenir en arrière pour refondre entièrement le projet. Si le client vous montre une hésitation, c’est qu’une étape a été mal menée. Si c’est le cas, il est nécessaire de reprendre les étapes précédentes. Le dossier APD / PRO est présenter sous forme de plans, de plans électriques, de coupes et de détails techniques.

 

Phase 6 : Élaborer le dossier de consultation des entreprises (DCE)

L’architecte peut maintenant mettre en route le projet. Il doit donc constituer un DCE, dossier de consultation des entreprises, reprenant point par point le dossier PRO. Le DCE est communiqué aux entreprises pour obtenir des devis et des prévisions de dates d’intervention. Aucune notion de prix ne doit être communiquée afin d’obtenir des devis en toute impartialité. Le DCE contient généralement une description complète des travaux, lot par lot.

 

Phase 7 : Suivre le chantier

Après avoir réalisé le DCE et obtenu des devis de différentes entreprises, l’architecte peut apporter son aide aux clients pour vérifier la conformité au projet, le coût et les moyens techniques proposés. Lorsque tout est mis en place, l’architecte a un rôle majeur dans le projet. Il devient le chef d’orchestre. Afin de suivre le chantier, l’architecte organise régulièrement des réunions avec les entreprises pour suivre le bon déroulement du projet et approfondir les points précis. Il assure au client un suivi en transmettant les factures après vérification du bon montant.

Les 7 étapes d’un projet d’architecture doivent être minutieusement traitées avec le client, pour éviter les erreurs et les pertes de temps. En fonction des besoins et de la demande du client, certaines étapes peuvent être réalisées partiellement voire pas du tout.